Certex

Certex - Image

La vie ne serait-elle pas parfaite si tout le monde était traité de la même façon? Bien que la plupart souhaitent parvenir à un tel idéal, le nombre d’entreprises qui s’ouvrent au travail des personnes avec des limitations physiques ou intellectuelles reste insuffisant. Basée au Québec depuis près de 30 ans, Certex Canada exploite un centre de dons et une friperie à Saint-Hubert. Sa mission première est de créer un milieu de travail favorable qui génère des retombées sociales positives et des bénéfices pour son personnel. L’entreprise vise également à donner une seconde vie aux vêtements et accessoires délaissés par leur premier propriétaire.

Qu’il s’agisse de décrocher un petit boulot au magasin du coin ou un emploi bien rémunéré, trouver du travail est généralement facile. La situation est cependant différente pour les personnes avec un handicap physique ou intellectuel, qui sont rarement considérées comme une main-d’œuvre à intégrer par les entreprises. Penser d’abord à soi est humain, et cela explique l’exclusion des personnes handicapées.

Certex - ImageChez Certex Canada, l’acceptation sociale et le respect sont de rigueur. Grâce à l’absence de discrimination à leur égard, les gens qui ont la chance d’y travailler voient leur vie changer. Et la confiance qu’ils acquièrent les aide à développer de nouvelles compétences. L’égalité de traitement est en effet incontournable pour l’entreprise, qui constate que les inégalités réduites – objectif de développement durable no 10 des Nations Unies – contribuent à sa communauté.

Certex offre aussi une deuxième vie aux vêtements et accessoires dont on se débarrasse, ce qui contribue à résoudre des problèmes environnementaux qui perdurent, notamment en réduisant les déchets. Par leur réemploi, les vêtements et accessoires d’occasion concourent à une utilisation plus responsable des matières textiles, ce qui s’inscrit dans l’objectif de développement durable no 11 des Nations Unies, la consommation et la production durables.

Enfin, Certex soutient la réalisation de l’objectif de développement durable no 8 des Nations Unies: travail décent et croissance économique. Ainsi, son personnel est bien rémunéré et jouit de bonnes conditions de travail, définies dans une convention collective. Mais c’est en offrant un milieu de travail favorable à des travailleuses et travailleurs discriminés en raison de leurs différences que l’entreprise a le plus d’impact. Les retombées sont déterminantes dans leur vie; avant d’être embauchées par Certex, certaines personnes pensaient ne jamais pouvoir travailler et être rémunérées comme des gens sans limitation.

Certex - ImageAvoir la chance d’interviewer l’entreprise Certex a changé ma façon de voir le monde. Nous ne nous rendons pas nécessairement compte que des gens sont mis à l’écart dans notre société en raison de certaines incapacités. Je trouve fascinant que cette entreprise valorise l’intégration de la minorité et la respecte en lui offrant des emplois bien rémunérés. De surcroît, réduire la production de vêtements et la quantité de déchets représente une bonne solution aux changements climatiques. J’espère que d’autres entreprises imiteront le travail de transformation de Certex.