La Dufferin County Canadian Black Association

Dufferin County Canadian Black Association - Image

Dufferin County Canadian Black Association - ImageJe m’appelle Jessica Indovino et je termine actuellement le programme d’éducation de la petite enfance au Collège Georgian, à Orillia. Le 26 mars dernier, j’ai discuté avec Alethia O’Hara-Stephenson, fondatrice de la Dufferin County Canadian Black Association (l’Association canadienne de la communauté noire du comté de Dufferin), ou DCCBA. C’est une organisation formidable, vouée à l’éducation des jeunes de la communauté noire qui se sentent racialisés. Avant l’entrevue, je pensais qu’il n’y avait pas de problème de racisme en Ontario, parce que les personnes noires ont accès à l’éducation et jouissent des mêmes droits que les autres. J’ai réalisé que j’avais tort. La mission de la DCCBA est d’:

 

“Assurer, par le biais de l’engagement civique, de l’éducation et de programmes et services, un leadership en matière de développement continu et de valorisation de la communauté noire, en plus de revendiquer le traitement équitable et le bien-être de la communauté noire du comté de Dufferin”. L’entreprise aspire également à “centraliser les ressources, les outils et les programmes qui sont adaptés aux besoins particuliers de la communauté noire du comté.”

Dufferin County Canadian Black Association - ImageLa DCCBA travaille fort pour remplir sa mission, pour défendre sa communauté. Par exemple, quand des parents ont exprimé un malaise face à des livres contenant le “mot en n”, l’association a trouvé des exemplaires à jour pour éviter que leurs enfants ne soient exposés à l’insulte raciste, accommodant ainsi les deux générations. La DCCBA donne une voix à la communauté, défend ses intérêts et lui offre un espace sûr. Cette entreprise sociale est également engagée envers les objectifs de développement durable des Nations Unies. Elle fournit une éducation de qualité en s’assurant que tous les enfants, indépendamment de leur race, reçoivent une éducation appropriée dans un environnement sécuritaire et accueillant. Elle soutient en outre la paix, la justice et des institutions efficaces en sensibilisant le public à la question du racisme et en donnant une voix aux jeunes.

Dufferin County Canadian Black Association - PromoLa DCCBA tire des bénéfices de différentes sources, et notamment de ses commanditaires et partenaires, des entreprises comme Fieldgate Homes, Benjamin Law, ou l’Agence ontarienne des eaux. Inclusive, l’organisation est en recrutement, ce qui traduit le fait que plus de gens exigent un environnement sûr où chaque personne peut s’exprimer, comme il se doit. Alethia O’Hara-Stephenson se réjouit des réalisations de son équipe et en est reconnaissante. Elle prévoit maintenant d’étendre ses activités à l’extérieur de Dufferin pour en faire profiter davantage de personnes. C’est facile de parler, mais il faut du courage pour incarner le changement auquel on aspire.

Mon souhait étant de devenir éducatrice, Alethia O’Hara-Stephenson a tenu à me mettre en garde: “Chaque enfant est capable et intelligent, indépendamment de son âge, de sa race, de sa religion ou de sa situation de handicap. Fais l’effort conscient d’inclure chaque enfant.” Je suis bien d’accord. Je garderai l’esprit ouvert et traiterai tous les enfants de la même façon parce que nous sommes des êtres humains et avons droit à un traitement égal. Je prédis un avenir radieux à la DCCBA: l’association ne peut mettre fin au racisme, mais elle renforce le sentiment de sécurité des jeunes de la communauté noire et leur permet de trouver leur place, dans un lieu où elles et ils ne se sentent pas jugés.

Dufferin County Canadian Black Association - Logo