Le Big Canoe Project

Big Canoe Project - Image

Tom Thwaits a toujours fait du canot, mais c’est en déménageant à Meaford (Ontario) il y a douze ans que le sport a pris une nouvelle dimension: toutes les occasions étaient bonnes pour sortir sur l’eau. Enseignant au primaire et au secondaire, l’homme a deux passions: travailler avec les enfants et explorer l’eau à partir de son canot. En commençant à pagayer autour de Meaford, il prend conscience que l’eau le “transporte ailleurs”, lui fait oublier tous ses soucis. L’idée germe dans son esprit de partager ses passions avec d’autres. Bonne nouvelle: sa province, avec ses 250 000 lacs, ne pourrait mieux se prêter à l’aventure dans laquelle il souhaite se lancer. Le Big Canoe Project est né.

Big Canoe Project - ImageTandis que son rêve prend forme, l’enseignant-pagayeur se rend compte que son projet pourrait bénéficier à des gens de tous âges et pas seulement aux jeunes et aux groupes sous-représentés. “Il y a de la place pour tout le monde!” Il constate aussi qu’une “simple excursion sur l’eau, pour le plaisir” peut être une expérience riche en apprentissages sur les lacs, leur valeur inestimable et ce qui les menace. “Amener les gens sur l’eau les amène à s’intéresser à l’eau.” Les excursions de Big Canoe offrent une occasion de vivre la science des lacs. À l’aide d’une trousse d’analyse de l’eau, les participantes et participants testent le niveau de pH et obtiennent le taux d’alcalinité. Le rêve de Tom Thwaits, c’est que les gens tombent amoureux de leur expérience et deviennent de véritables “gardiens de l’eau”. Il souhaite qu’ils disposent des outils nécessaires “comme citoyens et scientifiques, pour collecter et analyser facilement des données sur l’eau et les utiliser pour améliorer leur connaissance des problèmes, communiquer leurs découvertes et mobiliser leur voisinage”. L’homme pense que son organisation peut servir de tremplin vers la défense des eaux canadiennes. Il compte d’ailleurs collaborer avec des organisations locales, comme Georgian Bay Forever et la municipalité de Meaford. Tom Thwaits veut instiller:

 

“Aux gens l’idée qu’il est possible de lutter concrètement contre les changements climatiques, de faire quelque chose.”

Big Canoe Project - ImageBig Canoe s’engage envers les 17 objectifs de développement durable de l’ONU, et en particulier la lutte contre les changements climatiques, la vie aquatique et la vie terrestre. En s’adressant aux communautés environnantes, Big Canoe crée un effet de domino: l’entreprise propage l’amour de l’eau et éveille les consciences aux dangers qui pèsent sur nos lacs. Le projet illustre à merveille comment une petite entreprise sociale peut lancer un mouvement, provoquer des changements et sensibiliser la population aux objectifs planétaires fixés par l’ONU.